Un prénom


'On attribue un prénom à un enfant mais, parfois on attribue un enfant à un prénom '. J.E. Tesone



Automne 2020. La planète média s'affole, les haters se déchaînent sur la toile. Un procès virtuel est intenté par des anonymes contre un couple de stars qui a rendu public la naissance de leur bébé. Quel mal y a-t-il ?Malheureusement le bébé est décédé in utero. Et apercevoir un bébé mort-né à travers quelques clichés sur les réseaux sociaux et bien ça dérange. Les donneurs de leçons offusqués par le post de la famille Legend le font savoir. Ils jugent haut et fort ce que le couple aurait dû taire la naissance de leur Jack aurait dû être passée sous silence. Chrissy et John ont appelé leur fils Jack 'et ils continuent à l'appeler Jack' s'insurge un chroniqueur d'une émission des plus médiocres. Force est de constater qu'en 2020 le deuil périnatal est encore tabou. Dans notre société, on ne parle pas de la mort, encore moins de celle d'un bébé. On ne raconte pas son accouchement qui n'en est pas vraiment un, on ne montre pas des photos de son enfant mort c'est trop glauque, on ne donne pas un prénom à un bébé qui n'est pas en vie.

Ben voyons. Ensemble brisons le tabou autour du deuil périnatal. Tant pis pour ceux que ça dérange, ils entendront quand même parler de nos bébés.





Angelina, une évidence


Donner un prénom à son enfant est avant tout un acte d'amour.

Persuadée d'avoir le temps de trouver le prénom fait pour mon bébé, je pensais à un prénom court comme Maddy, Léa ou Emma si c'était une fille. Loin de celui à quatre syllabes qui m'est apparu dans un rêve, ce rêve tragiquement prémonitoire de mon bébé mourant dans mes bras que j'ai décrit dans une page précédente (à retrouver ici 'Prémonition').

Pour nous c'était une évidence. Elle s'appellerait Angelina. Un seul et unique prénom. LE prénom idéal pour mon enfant. Son étymologie latine angelus « ange » est issue du grec eggelos «le messager». Inévitablement elle allait devenir un ange. Quant au message qu'elle nous a laissé à son envol, je finirais par trouver le sens. Dès le diagnostic posé, je me suis adressée à ma fille par son prénom, mon mari s'est fait tatouer Angelina, mes filles lui ont écrit une lettre et fait des dessins avec son prénom dessus. Ma fille s'appelle Angelina.

Donner un prénom à son enfant c'est avant tout lui donner le droit d'avoir une identité, c'est affirmer son existence au sein de la famille et de la société.



La dotation d'un prénom à un bébé mort-né n'est pas obligatoire mais essentiel dans le processus du deuil.

Sans trace concrète d’existence, sans souvenir, la remémoration est compliquée. Les parents, plongés dans l'irréel, ressentent le besoin d'avoir une trace concrète du passage furtif de leur bébé. L'enfant n'est plus mais le prénom reste au-delà de la mort. Il fait désormais partie de l'histoire familiale, ainsi chaque membre peut se souvenir de lui si il le souhaite et briser le tabou autour du deuil périnatal.

Une fois Angelina née sans vie, aucun membre de ma famille d'origine n'a osé parler d'elle. Et ça fait 18 mois que je suis mamange. Une fois, j'ai eu le droit à 'la petite' de la part de ma mère. La petite quoi, la petite qui? Ma fille a un prénom! Comme si c'était trop difficile pour eux de le prononcer. Grand bien leur fasse! Angelina a trouvé une seconde famille, la communauté des paranges. Angelina a un blog, une page Facebook et un compte Instagram à son prénom. Elle vit à sa manière à travers vos messages de soutien.

Angelina a existé, et elle vit pour toujours dans le cœur de sa famille proche. mon mari, moi-même et les enfants parlons d'elle chaque jour. Nous avons même instauré un rituel à l'apéritif : nous portons un toast à Angelina, un cri qui vient à chaque fois du fond du cœur. Ce doux prénom qui résonne à nos oreilles. C'est une reconnaissance de son existence, c'est honorer sa mémoire.

Nous avons besoin de parler d'Angelina.

Inscrire son enfant sur le livret de famille est la preuve irréfutable de son existence, c'est lui donner une place officielle dans la famille, dans le monde des vivants, d'avoir le statut d'être humain.

Lorsqu’un enfant est mort-né, l’officier d’état civil établit un acte d’enfant sans vie à la demande des parents, un certificat médical d’accouchement sera demandé. Depuis 2008, les parents non mariés et dont l’enfant sans vie est le premier enfant, peuvent désormais demander un livret de famille. Cet enregistrement d’acte d’enfant sans vie n’est pas soumis à un délai, les parents endeuillés pourront prendre le temps nécessaire avant de demander l’inscription de leur enfant à l'état civil. Un ou plusieurs prénom(s) pourra être donné à l’enfant sans vie si les parents le souhaitent. Par contre, aucun nom de famille ne pourra lui être attribué, 'le nom de famille constitue un attribut de la personnalité juridique'. En effet, la loi sur la filiation ne s'applique pas pour un enfant qui est décédé sans jamais être né (IGREC- n°469, refonte en mai 1999).

Nous avons déclaré notre enfant née sans vie le lendemain de l'accouchement. Cette démarche a été difficile mais essentielle pour notre famille. Angelina est notre deuxième enfant en commun, ainsi si nous avions un autre enfant, il apparaitrait officiellement en troisième place et ne remplacerait pas sa grande sœur reconnue par l'état civil.



Nelya, un prénom difficile à trouver


Choisir le bon prénom pour bébé arc-en-ciel a été un véritable casse-tête. Déjà, et avant tout, parce que je refusais de me projeter. Tellement peur que le scénario se répète. Nous avons attendu la dernière écho, celle des 7 mois, pour commencer à établir une liste et choisir un prénom. Mais pas n'importe lequel! Un prénom qui a une signification mais pas trop lourd de sens, qui ressemble à celui de ses sœurs mais pas trop à celui d'Angelina, un prénom original mais pas trop difficile à porter. Un mois avant la DPA, 3 prénoms sortent du lot : Mya, Nelya et Lyvia. Des prénoms courts, des consonnances en I et en A. Je décide d'attendre le jour de l'accouchement, de la rencontre avec bébé pour lui donner le prénom qui lui ira le mieux. Françoise Dolto conseillait aux parents d’attendre le premier cri de l’enfant, 'vous verrez qu’il vous fera donner le nom que vous désirez tous les trois, et que vous voudrez vraiment pour cet enfant-là'. Moi aussi j'ai besoin de ce premier cri pour enfin respirer.


A la naissance de notre magnifique bébé, nous avons décidé de la prénommer Nelya, qui signifie Eclat du soleil en grec ou Petite fleur en hébreu, qui reste original et facile à porter. J'avais fait attention à ce que son prénom soit bien différent de celui de Angelina. Si c'était si simple! Nous nous sommes aperçus, des semaines plus tard, que toutes les lettres de son prénom sont tirées de celui de sa grande sœur, seul le I est transformé en Y.




Angelina et Nelya sont liées, par leur prénom, leur histoire, leur destin. L'une au ciel, l'autre sur terre. Mon étoile et mon arc en ciel.




Posts similaires

Voir tout